Etudes Nord-Européennes – Université de Strasbourg
Header

2016 Islendingabók

Au cours du deuxième semestre 2016/17, nous avons commencé le projet d'une nouvelle traduction de l'Islendingabók d'Ari hinn froði. Le proolgue et les premiers trois chapitres étaient traduit par Aurore Joly, Gabrielle Guéguen, Nadège Weber et Pauline Cornu, accompagné par Thomas Mohnike.

La traduction est basé sur le manuscrit AM 113b fol. et l'édition d'Íslenzk fornrit (ÍF I): Íslendingabók, Landnámabók, ed. Jakob Benediktsson (1968).

Les chroniques d'Ari le prêtre érudit

J'ai d'abord fait l'Islendingabok pour nos évêques Thorlakr et Ketill et je l'ai montré aux deux ainsi qu'au prêtre Saemundr. Et puisqu'ils désiraient l'avoir ou le faire enrichir, alors je l'ai écrit de la même façon à l'exception des généalogies et de la vie des rois, et je l'ai enrichi avec ce que j'ai appris depuis et c'est maintenant mieux raconté que dans l'ancien. Et tout ce qui est mal dit dans ces récits sera donc plus exact.

Halfdan à la jambe blanche, roi d'Uppland, fils d'Olafr le sculpteur de bois, roi des Suédois, était le père d'Eysteinn le péteur, père d'Halfdan le généreux mais avare en nourriture, père de Godrödr roi de la chasse, père d'Halfdan le noir, père d'Haraldr à la belle chevelure, qui devint le premier de cette parenté à être l'unique roi de toute la Norvège.

Sont contenus dans ce codex les chapitres :

1. De la colonisation de l'Islande

2. Des colons et de l'établissement de la loi

3. De l'établissement de l'Althing

4. De l'organisation du calendrier

5. De la division des quartiers

6. De la colonisation du Groenland

7. De l'arrivée de la chrétienté en Islande

8. Des évêques étrangers

9. De l'évêque Isleifr

10. De l'évêque Gizurr

Ici commence le livre des Islandais.

[1] L'Islande fut d'abord colonisée depuis la Norvège du temps d'Haraldr à la belle chevelure, fils d'Halfdan le noir, au moment où Ivar fils de Ragnarr aux braies velues fit tuer Saint Eadmund roi des Angles – selon l'avis et les calculs de Teitr mon père adoptif, l'homme le plus sage que je connaisse, fils de l'évêque Isleifr et de mon oncle Thorkell fils de Gellir, qui a une bonne mémoire, et de Thoridr fille de Snorri le Godi, qui était très sage et fiable – et cela se passa 870 hivers après la naissance du Christ, comme c'était écrit dans son histoire.

L'homme norrois, dont on dit être le premier à avoir voyagé en Islande quand Haraldr à la belle chevelure avait 16 hivers, s'appelait Ingolfr. Il voyagea une seconde fois quelques hivers plus tard ; il colonisa le sud dans la baie de Reykr. On appelle le cap à l'est des îles de Minthak le cap d'Ingolfr, là où il arriva la première fois au pays ; et à l'ouest de Ölfossa la montagne d'Ingolfr dont il prit possession depuis lors.

En ce temps il y avait en Islande des forêts entre les montagnes et les côtes. Alors il y avait là des chrétiens que les hommes du nord appelaient papes, et ils partirent car il ne voulaient pas être là parmi des païens. Ils laissèrent derrière eux des livres irlandais, des cloches et des crosses, c'est comme ça qu'on comprit qu'ils étaient irlandais.

Et beaucoup d'hommes émigrèrent de Norvège jusqu'à ce que le roi Haraldr l'interdise car il lui semblait que le pays se dépeuplait. Alors ils s'arrangèrent de sorte que que chaque homme devait payer au roi cinq aurar pour que personne ne quitte le pays et ne vienne ici. Et ainsi est dit que Haraldr était roi pendant 70 hivers et allait sur ses 80 hivers. Ce fut le début de la taxe qui est maintenant appelée landaurar, et on payait parfois plus et parfois moins, jusqu'à ce qu'Olafr le robuste mit au clair que chaque homme devait payer au roi la moitié d'un mark s'il voyageait entre la Norvège et l'Islande, à l'exception des femmes ou des hommes qu'il exemptait. C'est ce que nous raconta Thorkell fils de Gellir.

[2] Hrollaugr, fils du jarl Rögnvald de Mœr, colonisa l'est à Sida. C'est de là que viennent les hommes de Sida. Ketillbjörn fils de Ketill, un homme norrois, colonisa le sud à Mosfell. C'est de là que viennent les gens de Mosfell. Audr, fille de Ketill au nez plat, un hersir norrois, colonisa l'ouest du Breidafjörd. C'est de là que viennent les gens du Breidafjörd. Helgi le mince, un norrois, fils d'Eyvindr l'homme de l'est, colonisa le nord du Eyjafjörd. C'est de là que viennent les gens du Eyjafjörd.

Et quand l'Islande fut largement colonisée, alors un homme de l'est qui se nommait Ulfljotr apporta ici les premières lois depuis la Norvège, que l'on appela les lois d'Ulfljotr. C'est ce que raconta Teitr, le père de Gunnar, duquel descendaient les gens de Djupdalr dans l'Eyjafjörd. Les lois d'Ulfljotr étaient pour la plupart arrangées comme l'étaient les lois du Gulathing et Thorleifr le sage, fils de Hördi-Kari, conseilla comment elles devaient être élaborées, abrogées ou composées différemment. Ulfjotr était à l'est à Lón. Il est dit que Grimr à la barbichette était son frère adoptif et sur le conseil de celui-ci, il fit connaître les lois dans toute l'Islande avant que l'Althing ne soit établi. Et il reçut de chaque homme du pays un penning qu'il donnait ensuite aux temples.

[3] L'Althing fut établi là où il est maintenant sur le conseil d'Ulfjotr et de tous les hommes du pays, mais avant il était à Kjalarnes où Thorsteinn, fils d'Ingolfr le colon et père de Thorkell de la lune le déclameur de loi, le tenait avec les chefs qui s'y regroupaient. Mais un homme qui possédait des terres à Blaskogar, fut condamné pour le meurtre d'un esclave ou d'un homme affranchi. Il s'appelait Thorir à la barbe tordue et son petit-fils s'appelait Thorvaldr à la barbe tordue. Celui-ci voyagea dans les fjords de l'est et il fit brûler son frère Gunnar dans sa maison. C'est ce que nous raconta Hallr fils d'Oroekja. Mais celui qui fut tué s'appelait Kolr. Le ravin où son cadavre fut trouvé fut nommé d'après lui le ravin de Kolr. Les terres de Blaskogar devinrent biens communaux et les hommes décidèrent de les utiliser pour l'Althing. Tous ont par conséquent le droit de couper du bois dans les forêts pour l'Althing et de faire paître les chevaux dans les pâtures. C'est ce que nous raconta Ulfhedinn.

Des hommes sages racontèrent qu'après 60 hivers l'Islande fut entièrement colonisée de sorte qu'il n'y ait plus de terre libre depuis. A cette époque, Hrafn fils de Hoengr le colon reprit la fonction d'Ulfljotr de déclamer la loi et l'eut pendant 20 étés. Il était de Rangarhverfi. C'était 60 hivers après le meurtre du roi Eadmund, un hiver ou deux avant la mort d'Haraldr à la belle chevelure, d'après les estimations des hommes sages. Thorarinn, frère de Ragi et fils d'Oleifr à la poigne, reprit la fonction de Hrafn de déclamer la loi et l'eut aussi 20 étés. Il était de Borgafjord.