22-24 mars 2018 : Sonorités du Nord

Lieu: BNU de Strasbourg, Place de la république, Auditorium

Parmi les éléments qui semblent caractériser le nord de l’Europe, nombreux sont ceux liés au champ des sonorités : des pratiques chorales répandues des folkehøjskoler danoises aux festivals des chœurs dans les pays baltes, le son nordique (nordischer Ton) dans la musique classique (Grieg et Sibelius), Abba, l’Eurovision, le métal viking, mais aussi le silence. Lors de nos deux journées d’études, nous voulons explorer ces paysages sonores, ces mythèmes du son à travers des études littéraires, culturelles, artistiques, filmiques, sociologiques, etc., traitant soit des sources et des phénomènes culturels de l’Europe du Nord, soit des imaginaires de l’Europe du Nord, soit des deux à travers des études au sujet de la réception des productions culturelles provenant du Nord.
 

Les journées d’études se déroulent dans le cadre du projet de recherche sur les Mythèmes du Nord en circulation culturelle, qui organise des journées d’études depuis 2016

Contacts :

Thomas Mohnike : tmohnike@unistra.fr
Simon Théodore : si.theodore@laposte.net

Merci !

Nous remercions Aurélie Guineberteau et Signe Brenøe pour leur soutien infatigable ! Merci aussi à la BNU, l'Institut suédois, l'Ambassade de la Suède, le DAAD, les ministère d'éducation & de recherches et de la culture du Danemark pour leur soutien financier et plus.

 

Programme

Jeudi 22 mars 2018

20h30 Niklas Ilsted Smith & Fresco (Copenhague): rimes & rap danois.

 

Vendredi 23 mars 2018

9h00

Mots d'accueil

9h15

Céline Drèze (Louvain), Andreas Nijenhuis-Bescher (Grenoble) : Deux voix pour louer un seul Seigneur. Musiques religieuses catholique et protestante dans les anciens Pays-Bas (première moitié du XVIIe siècle)

10h00

Patrick Duval (Metz) : L’iconographie musicale du Siècle d’Or hollandais : nobles et coupables passions de Rembrandt à Steen

10h45

Pause café

11h15

Maria Behrendt (Weimar): »Odin’s sea ride« and »Alpin’s Lament of Morar« :

Carl Loewe and the problem of the ›Nordic Tone‹ in early 19th century soloistic vocal music

12h00

Pause de midi

14h

Maria Hansson (Paris) : Les échos de la ballade médiévale dans les drames fin-de-siècle – une analyse de Den bergtagna de Victoria Benedictsson

14h45

Harri Veivo (Caen) : "En hemsk infektionssjukdom som med stora steg närmar sig våra friska kuster" : jazz, modernité et pays nordiques – une analyse discursive et transnationale

15h30

Pause café

16h

Charlotte Coutu (Montréal) : Parole discordante dans le silence hivernal : l’expression de soi dans des littératures du Québec et de la Finlande

16h45

Ieva Muižniece (Riga) : Digital collection for Latvian song festival – a way for memory institutions to sustain the tradition

20h

Concert d’orgue à Saint-Pierre-le-Jeune protestant, 3 rue de la nuée bleue
Simon Prunet-Foch – Musique du Nord à l'orgue

(Scheidemann, Buxtehude, Bach, Sweelinck, Sibelius, Pärt..)

 

Samedi 24 mars 2018

9h

Imke von Helden (Koblenz) : “Hvor vinteren blåser og pisker…”: Nature in Norse-themed Metal Music

10h15

Simon Theodore (Strasbourg) : Le « viking metal » et la presse musicale : le Nord métallique sous la plume des journalistes

11h

Pause café

11h30

Lise Vigier (Caen) : Les sirènes du Nord : analyse des représentations de la féminité dans les œuvres de metal nordique

12h15

Caroline Olsson (Lyon) : Dans la forge de Quorthon : Bathory ou l’invention du viking metal

13h

Conclusion