Etudes Nord-Européennes – Université de Strasbourg
Header

07/04/16: Poésie engagée au XXIe siècle. Le poète, l’événement et la politique dans la poésie suédoise contemporaine

April 4th, 2016 | Posted by Mohnike in Licence Etudes Nord-Européennes

Evelina Stenbeck (Université de Lund)

Jeudi 7 avril, 18h, s. 4202, le Patio, Université de Strasbourg

Le développement de la poésie suédoise était longtemps décrit comme une bipartition depuis l’année 1965. Dans une réaction contre le modernisme, deux camps se sont formés ; l’un caractérisé par des expériences de la langue, souvent concrétiste ; l’autre marqué par un engagement politique et d’une expression plus simple. Aujourd’hui, vu le climat littéraire, ce clivage du champ continue, à la différence que l’on veut maintenant mettre les apologistes de la tradition contre les chevaliers de l’avant-garde.

Cependant, dans mon exposé, je voudrais complexifier cette imageen montrant comment on peut comprendre la poésie suédois contemporaine différemment. Les deux poètes étudiés – Athena Farrokzhad (1984–) et Johannes Anyuru (1979–) représentent une littérature entre ce deux extrêmes. L’intervention politique est l’idée centrale dans les œuvres de ces deux écrivains. La poétique de l’activisme dans leurs œuvres prend une dimension performative qui fait le public interagir avec la poésie. Le contenu et la forme sont toujours en dialogue avec les évènements actuels dans la politique ou la société.

Simultanément, il s’agit d’une forme poétique qui fait converger la poésie expérimentale et la simplicité. La liaison entre l’histoire littéraire et politique mène à une aspiration collective plutôt qu’une fissure. Ce qui nous donne une nouvelle perspective sur la poésie suédoise après le modernisme.

Bibliographie:

Athena Farrokhzad, Vitsvit, Albert Bonnier, Stockholm, 2013

Johannes Anyuru, Det är bara gudarna som är nya: dikter, Wahlström & Widstrand, Stockholm, 2003

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 Both comments and pings are currently closed.